Cannabis contre le cancer

Je ne l’ai pas utilisé, mais j’ai trouvé quelques bons liens et beaucoup de preuves pour le lecteur à considérer:
On peut cependant maintenant faire un constat encore plus intéressant : certains cannabinoïdes de la plante de cannabis possèdent une action curative contre plusieurs formes de cancer. De nombreux témoignages de patients sont désormais disponibles sur les réseaux sociaux, notamment aux USA où le cannabis thérapeutique est accessible beaucoup plus facilement qu’en Europe. Les exemples de guérison les plus fréquents concernent des cas de leucémie, ainsi que des tumeurs cérébrales (gliomes), notamment sur des enfants, parfois même des nourrissons.
Mais ces  nombreux témoignages ne peuvent suffire à convaincre la communauté médicale et scientifique, qui nécessite que des études sérieuses confirment ces affirmations. Afin d’y remédier, nous vous proposons cette liste (non exhaustive) de 82 publications scientifiques internationales, issues des meilleurs laboratoires de recherche mondiaux, prouvant l’efficacité des cannabinoïdes de la plante de cannabis dans le traitement du cancer.
le site
sur facebook
Nous soulignons qu’acheter de l’huile au THC en ligne est illégal.
Il existe aussi beaucoup de publicités mensongères qui présentent de l’huile de chanvre ou de l’huile de CBD comme étant de l’huile Rick Simpson.
Habituellement, il faut environ 90 jours à la personne pour ingérer 60 grammes ou 60 ml d’huile. Je suggère que les gens commencent avec trois doses par jour, environ la taille d’un demi-grain de riz sec à grain court. Le patient doit prendre ce dosage toutes les 8 heures, tôt le matin, puis de nouveau dans l’après-midi et ensuite il doit prendre sa dernière dose de la journée, environ une heure avant le coucher.
En plus des effets palliatifs des cannabinoïdes dans le traitement du cancer, phytocannabino∩des, agonistes synthétiques, ainsi que les substances qui augmentent les niveaux d’endocannabinoid endogène ont gagné en intérêt comme agents potentiels pour le traitement du cancer systémique. Par conséquent, les composés cannabinoïdes ont été signalés pour inhiber la croissance tumorale et la diffusion dans nombreux modèles de rongeurs.
le Dr Christina Sanchez a étudié les effets anti-tumoraux du THC, le principal composant psychoactif du cannabis, pendant plus d’une décennie. Elle fournit de l’information saine qui explique exactement comment le THC tue entièrement les cellules cancéreuses, sans effets nocifs sur les cellules saines
Pour dire que «il n’y a aucune preuve que des thérapies alternatives comme le cannabis fassent une différence objective» (alors que j’ai entendu un cancer « exprimer » à la télévision) est à la fois ignorant et trompeur. Cette petite revue montre qu’il y a des recherches – en effet, beaucoup – tout ce qui suggère que le cannabis pourrait jouer un rôle dans un programme de traitement du cancer. Mais il est vrai qu’il n’y a pas de «procès cliniques» du type défendu par des experts médicaux au Royaume-Uni. Mais, au dernier compte, seulement 15% des médicaments couramment prescrits dans le monde occidental ont été soutenus par des preuves rigoureuses de l’essai clinique, mais les «experts» médicaux continuent de recommander les autres 85 pour cent
En 2002, la cour de Papeete (Tahiti) a acquitté un patient paraplégique de 55 ans. Il avait été inculpé auparavant pour avoir fait pousser 350 plants de cannabis. La cour a basé sont jugement sur l’article 122-7 du code pénal qui spécifie :  » n’est pas coupable une personne qui, face à un danger réel, accompli un acte dans le but se protéger lui-même « . Source: Ufcmed.org
Il devient donc évident pourquoi l’huile de CBD et l’huile de Rick Simpson sont des produits très différents. Comme ils viennent de variétés différentes (chanvre et cannabis), ils contiennent naturellement des quantités de cannabinoïdes très différentes. L’huile de Rick Simpson est un extrait naturel à spectre complet d’un puissant cannabis récréatif. Elle contient donc de très hauts niveaux de THC et autres cannabinoïdes, atteignant facilement 50-60% THC et 10-15% CBD, suivant la variété utilisée. En plus des hauts niveaux de THC et de CBD, d’autres cannabinoïdes comme le CBD et le CBG sont présents dans des quantités concentrées.
pour avoir cultivé du cannabis chez lui. Une consommation pourtant purement thérapeutique.
Des scientifiques appellent à de nouvelles recherches sur l’effet des composés du cannabis sur les cellules cancéreuses suite à la rémission d’un adolescent qui a reçu le médicament par sa mère.
Un groupe de chercheurs fédéraux engagés par le gouvernement américain, visant à démontrer que le cannabis n’a « aucune valeur thérapeutique reconnue », peut avoir involontairement laissé des informations se faufiler entre les mailles du filet révélant comment le cannabis tue effectivement les cellules cancéreuses.
Depuis 2003, Rick Simpson a ainsi proposé gratuitement son huile de cannabis à plus de 5000 patients souffrant de différentes pathologies, incluant tous les types de cancers, leucémie, mélanome, diabètes, douleurs chroniques, verrues, infections virales ou bactériennes… avec des résultats convaincants. Rick affirme ainsi que 70% des patients qui suivent son protocole se libèrent du cancer, en ingérant 60 grammes d’huile de cannabis de haute qualité. Il précise aussi que pour les cas où il est hélas trop tard pour soigner la maladie, son huile permet au moins d’améliorer la qualité de la fin de vie du patient, pour qu’il puisse mourir dans la dignité.
vidéo
Ils savent très bien que le cannabis soigne le cancer, et connaissent parfaitement toutes les vertus de la plante. Ces gens sont des assassins, car en faisant cela, ils obligent des familles entières à dépenser des fortunes en traitements pour un parent proche, traitements qui ne fonctionneront jamais et qui de part leur coût exorbitant, va pousser les familles à vendre leurs biens pour assurer le financement de chimiothérapies et autres cures inefficaces. La plupart du temps, les proches d’un cancéreux dépensent toute leur fortune en prétendus « soins », et la personne meurt quand même.
Tout en parlant à ABC News de la rémission de son cancer, l’ancien président Jimmy Carter a crédité la marijuana pour le meurtre de ses cellules cancéreuses.
Il faudra utiliser environ 500 grammes de buds de cannabis de grande qualité et parfaitement séchés, pour produire environ 60 grammes d’huile de cannabis de Rick Simpson (Rick Simpson Oil = RSO), ce qui correspond à un traitement standard de 90 jours. Cette quantité peut être augmentée à 120 grammes voir 180 grammes pour les cas les plus importants. L’huile peut être vaporisée, ingérée, utilisée en suppositoire, ou appliquée sur la peau (sous forme pure, ou bien mélangée à un produit cosmétique).
pub med
pub med



Vous pouvez afficher les sous-titres en français. Appuyez sur lecture, cliquez sur afficher les sous titres. Une fois les sous titres affichés (en anglais), il faut aller dans l’autre commande (a coté de sous titre), Puis, cliquer sur sous titre, Puis sur traduire automatiquement, puis en français.



TEMOIGNAGES SORTIR DU CANCER

Mike Culter, âgé de 63 ans et vivant au Royaume-Uni, a réussi à totalement éliminer son cancer en utilisant de l’huile de cannabis fabriquée par lui-même. Vivant avec le cancer depuis 2009, Mike était dévasté après qu’une transplantation devant lui sauver la vie est également devenue infectée par le cancer en 2012. Déterminé à ne pas être battu, il a découvert des études suggérant que le cannabis pouvait combattre le cancer, et s’est mis à fabriquer sa propre huile
Trois jours après avoir commencé son auto-traitement, Mike affirme que son intense douleur chronique a complètement disparu. Après avoir fait une biopsie plus tard au Royal Free Hospital, il a été informé que son cancer avait totalement disparu. Mike se bat maintenant pour que les lois sur les drogues soient réformées au Royaume-Uni. Le Royal Free Hospital a confirmé que Mike n’avait reçu aucun traitement contre le cancer supplémentaire après sa transplantation.
Dennis Hill était à la limite quand l’huile de cannabis est entrée dans sa vie. Après qu’on lui a diagnostiqué un cancer de la prostate, il ne savait pas quoi faire. Heureusement, un ami l’a informé que le cannabis avait le potentiel de combattre le cancer. Après avoir lu les résultats encourageants d’une étude clinique initiale chez l’homme, il a décidé d’en finir avec les traitements traditionnels. Après avoir utilisé une forte huile de cannabis 1:1 THC:CBD, une biopsie a confirmé que son cancer avait disparu. Cependant, un patient atteint du cancer n’est techniquement « guéri » que lorsque le cancer a disparu pendant 5 ans. 20 mois plus tard, Dennis a été informé que le cancer était de retour. Il a donc recommencé son traitement au cannabis et 2 mois plus tard Dennis a reçu la bonne nouvelle : son cancer était de nouveau en rémission.
En 2012, on a diagnostiqué à Lindsey un cancer du côlon. La suite : opération après opération pour essayer de retirer la tumeur et la maintenir en bonne santé. Malheureusement, les résultats n’ont pas été au rendez-vous. Même quand la tumeur a été extraite, le cancer s’était répandu dans les nœuds, et commençait à se développer dans son foie. Après l’échec de la chimiothérapie, Lindsey a décidé de prendre les choses en main. Elle a réussi à s’acheter une réserve de puissante huile de cannabis, et en a pris quotidiennement pendant 46 jours. Au grand étonnement de ses médecins, qui s’attendaient à devoir pratiquer plus d’opérations sur elle, Lindsey était totalement libérée du cancer quand elle est revenue pour des tests la fois suivante.
82 études de l’efficacité du cannabis contre le cancer
La célébrité de Beverly Hill, Cheryl Shuman était fatiguée de prendre un cocktail de divers médicaments, y compris les 27 comprimés de morphine dans une journée. Après avoir découvert l’huile de cannabis, Shuman a commencé à se traiter. 90 jours après, elle se trouve en rémission d’un cancer.
guéri par l’huile de cannabis (qui a coûté 50 £ le gramme chez un revendeur local) après avoir refusé la chimio. Maintenant, il va vivre et se marier à sa future épouse et ils vont commencer une belle vie ensemble.
En quelques semaines, il a beaucoup amélioré et a pris du poids. Il a mieux dormi et s’est renforcé. Il a même jeté sa canne à pied et l’oxygène aussi, et s’est inscrit dans des cours d’entraînement. C’était incroyable. Après quelques mois de traitement par le cannabis, il a vérifié l’IRM à nouveau.
En 2015, Natural News a raconté l’histoire de David Hibbitt, un Britannique dont les médecins lui ont assuré que son cancer de l’intestin était terminal et qu’il serait mort dans les 18 mois. Après avoir essayé les traitements habituels du cancer – chimiothérapie, radiothérapie et chirurgie – qui ont tous échoué, Hibbitt a pris le contrôle de son propre plan de traitement et, après avoir fait de nombreuses recherches en ligne, a décidé d’essayer l’huile de cannabis. L’huile de cannabis de haute puissance, qui ne lui a coûté que 75 $ par mois, l’a laissé sans cancer.
L’histoire de Michael McShane: Battre le cancer de la peau du carcinome épidermoïde avec de l’huile de cannabis
Une femme australienne dans ses années 50, a récemment publié une vidéo sur YouTube expliquant comment a disparu son cancer du poumon stade IV qu’elle souffrait, avec de l’huile de cannabis, après avoir reçu une sentence de mort pour six mois sans traitement. Son oncologue suggéré la chimiothérapie comme une option, mais ne guérira pas son cancer. Prolongera seulement sa vie de quelques mois avec les effets secondaires de la chimiothérapie.
















 

Publicités
Cet article a été publié dans les stupéfiants. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s